Actualités

Les aides à l’embauche pour les TPE et les PME : le guide des solutions existantes

Oct 08 2018

photo 1417733403748 83bbc7c05140

Aide embauche PME. – La lutte contre le chômage est une priorité pour les pouvoirs publics. D’ailleurs, les nombreuses mesures relatives à ce fléau en attestent. Conscient que c’est en offrant des conditions favorables aux entreprises que le combat sera efficace, l’État, et d’autres organismes accordent de nombreuses aides à ces acteurs économiques. Et, la plupart de ces dispositifs sont prévus pour les PME comme la vôtre. Une décision logique, quand on sait que les PME et les TPE représentent 99,9 % des entreprises en France.

Alors que les petites et moyennes entreprises rencontrent souvent des difficultés pour recruter efficacement, ces aides s’apparentent à des opportunités intéressantes. Enfin, en plus de lutter contre le chômage, ces différents dispositifs facilitent l’insertion de certains profils dans le monde du travail.

Vous souhaitez embaucher un salarié ? Alors, profitez des aides au recrutement pour les PME/TPE et réduisez les coûts liés à l’embauche.

Les aides à l’embauche pour les TPE et les PME : Les contrats avantageux

Pour commencer, les aides destinées aux PME peuvent se classer en deux catégories : les contrats et les exonérations. Ainsi, lorsque vous souhaitez embaucher un salarié, vous pouvez, dans certains cas, signer des contrats avantageux pour votre entreprise. En optant pour ces derniers, vous limitez les dépenses de votre PME et vous maîtrisez votre budget.

Le contrat unique d’insertion – contrat initiative emploi

Accordé par l’État ou par un conseil départemental, ce contrat est destiné aux TPE et aux PME qui embauchent des personnes sans emploi. Avec ce type de contrat, les entreprises peuvent bénéficier d’une aide financière. Ce contrat concerne les entreprises du secteur marchand.

Le contrat adultes-relais

Régi par les pouvoirs publics, le contrat adultes-relais permet aux personnes isolées d’assurer des missions de médiation sociale et culturelle. Pour qu’une PME puisse bénéficier de l’aide, elle doit embaucher des personnes éloignées de l’emploi et résidant dans les quartiers prioritaires.

Le CDD d’insertion

Plusieurs éléments importants différencient ce contrat. D’abord, ce CDD permet aux entreprises de percevoir une aide financière. Ensuite, il est destiné exclusivement au SIAE (structure d’insertion par l’activité économique), au AI (associations intermédiaires), au EI (entreprise d’insertion), et au ACI (ateliers et chantiers d’insertion). Enfin, il a été créé pour faciliter l’insertion des personnes qui rencontrent des difficultés d’accès à l’emploi.

Le contrat pour la mixité des emplois et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Ce dispositif sert à financer tout ou partie d’un plan destiné à favoriser l’égalité entre les hommes et les femmes. L’État participe financièrement au projet en assumant certaines dépenses.

Alors, vous souhaitez recruter un nouveau collaborateur ? Contactez un conseiller pour faire le point sur votre situation et sur les besoins de votre PME.

Les aides à l’embauche pour les TPE et les PME : les exonérations possibles

Comme pour les contrats, lorsqu’une PME recrute un nouveau collaborateur, elle peut bénéficier d’exonérations. Contrairement aux grandes entreprises, les PME et le TPE peuvent parfois manquer de liquidités. Ces exonérations représentent l’occasion idéale de recruter à moindre coût et donc d’envisager plus sereinement le recrutement d’un salarié. Profitez des aides destinées aux PME et aux TPE !

Exonération zones BER

Lorsqu’une entreprise s’implante ou réalise une extension dans un bassin d’emploi à redynamiser (BER), elle peut bénéficier d’une exonération fiscale et d’une exonération des charges patronales. On considère la région Champagne-Ardenne et la région Midi-Pyrénées comme des BER.

L’exonération zones ZFU-TE

Les PME qui s’implantent dans des ZFU-TE (Zones Franches Urbaines-Territoires Entrepreneurs) et qui embauchent une main-d’oeuvre locale peuvent aussi bénéficier d’exonérations fiscales. Cet avantage concerne l’impôt sur les sociétés ou l’impôt sur le revenu. Comme pour le cas précédent, les PME et les TPE doivent respecter certaines conditions pour bénéficier de cette exonération. Par exemple, elles doivent signer une clause locale d’embauche.

Les Emplois Francs

Ce dispositif est destiné aux entreprises qui embauchent pour au moins 6 mois un demandeur d’emploi résidant dans une zone reconnue quartier prioritaire de la politique de la ville. Aussi, pour percevoir l’aide financière accordée par l’État, la PME doit être affiliée à l’assurance chômage.

L’aide TPE jeunes apprentis

Concernant cette aide, deux choses essentielles sont à connaître. Premièrement, seules les TPE et les PME de moins de 11 salariés qui embauchent de jeunes apprentis âgés de moins de 18 ans à la signature du contrat peuvent bénéficier de ce dispositif. Deuxièmement, c’est l’État qui verse directement une aide financière à la TPE concernée.

Aide au suivi post insertion d’une personne handicapée sortant d’un Établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT)

Aide financière versée aux employeurs qui embauchent une personne handicapée sortant d’un ESAT. L’objectif est de faciliter l’accès au marché du travail pour les personnes qui présentent un handicap.

Aide à l’insertion professionnelle

Enfin, lors de l’embauche en CDI d’un salarié handicapé, l’employeur peut percevoir l’aide à l’insertion professionnelle. Cependant, dans certains cas, une embauche en CDD permet également de bénéficier de ce dispositif financier.

Aide à l’embauche d’un demandeur d’emploi

Lorsqu’une PME fait le choix d’embaucher un demandeur d’emploi, elle peut aussi être éligible à certaines aides. En effet, lors de l’embauche d’un demandeur d’emploi de 26 ans ou plus, Pôle Emploi peut accorder une aide financière à la PME. Aussi, si le nouveau salarié a plus de 45 ans, l’entreprise peut cumuler cet avantage avec une aide versée par l’État.

Pour conclure, les pouvoirs publics créent régulièrement de nouveaux dispositifs pour alléger le coût de vos recrutements. Alors que les entreprises considèrent le recrutement comme l’une des dépenses les plus lourdes, ces différentes aides facilitent l’embauche des PME et des TPE.

Source : https://www.direct-recrutement.fr/infos-rh/les-aides-a-lembauche-pour-les-tpe-et-les-pm

Lu 862 fois
Evaluer cet article
(0 votes)